B. suite ) ZOOM sur la gifle et la fessée


ZOOM sur la gifle et la fessée 

 

Dans un excès de colère, de fatigue, de ras-le-bol, il n’est pas rare que les parents aient giflé ou fessé leur enfant à l’instant même où ce dernier dépasse les limites. Elles sont souvent données sur le coup afin de stopper toute confrontation.

 

La gifle ou la fessée sont deux punitions corporelles faisant débat. Au jour où la maltraitance est condamnée, la vision que l’on porte sur la claque ou la fessée change. Certains trouvent ces punitions utiles, d’autres les pensent barbares.

Le 15 juin 2008, une campagne du Conseil de l’Europe intitulée « Levez la main contre la fessée ! » était lancée. Elle avait pour but l’évolution des mentalités, afin de faire entendre à tout le monde les méfaits de la gifle ou de la fessée.


ce.jpg


En 2009, Edwige Antier (députée UMP) soutient cette idée et propose une loi afin d’abolir la claque et la fessée car, selon elle, « plus on lève la main sur un enfant, plus il devient agressif ». Mais cette loi n’est toujours pas passée en France.

En effet, certains pays surtout Européens comme l’Espagne, le Portugal, la Norvège, les Pays Bas, l'Allemagne, interdisent aux parents tout châtiment corporel à leur enfant.

En France, il est interdit de frapper un enfant, mais outre cette interdiction, la France tolère claque et fessée.

 

 

Mais on peut noter que malgré cela, la gifle n’a pas le même impact que la fessée dans les esprits. On trouve la claque plus violente/dangereuse et la fessée est « privilégiée »

•   54% des grands parents disent avoir giflé leur enfant contre 25% des parents aujourd’hui

•   84% des grands parents ont déjà donné la fessée et 87% des parents

(Enquête de l’Union des Familles en Europe - 2006/2007)

 

Etude à travers le film L.O.L de Lisa Azuelos

 

L.O.L retrace un an de la vie d’une lycéenne, appelée Lola. Ses parents sont divorcés, elle vit chez sa mère et passe la moitié des vacances chez son père, tout comme sa petite sœur et son petit frère. Elle reçoit une éducation plutôt laxiste. Entre sa mère débordée par son travail et ses histoires personnelles, et son père cherchant le dialogue, Lola se cherche. Elle veut son indépendance, telle une adulte responsable. Mais Lola entre en conflit avec sa mère quand cette dernière s’immisce dans sa vie privée d’un peu trop près.


extrait-lol.wmv

 

EXTRAIT

Ici, la mère avoue à sa fille qu’elle a lu son journal intime et ne cautionne pas sa vie d’adolescente. La tension monte car mère et fille ne sont pas d’accord et ne s’écoutent plus. Après la résistance de sa fille et une insulte, la mère la gifle instantanément.

Cette altercation se passe dans la voiture, au milieu de la route. La mère s’est stoppée dans cette rue en faisant abstraction de tout ce qui l’entoure. Cela montre que le conflit est profond, il ne peut attendre.

Au début de cet extrait, les deux femmes sont filmées en un seul plan, de derrière. On les voit un minimum échanger, sur un ton encore acceptable. Cependant, mère et fille sentent vite que le dialogue va dégénérer et qu’elles ne seront pas d’accord. Chacune est sur la défensive et hausse la voix. Le plan est maintenant alterné (champs, contre-champs), une fois sur Lola, une fois sur sa mère mais elles ne sont plus filmées ensemble. Il n’y a donc plus de dialogue entre elles et la situation ne fait que se dégrader.


lol-1.jpg